Des promesses oubliées

 
Doucement il a fermé la porte
Sans même la faire claquer
Et dans cette maison morte
Elle s’est mise à pleurer
Il ne reste que son odeur
Qui revient la hanter
Et rafraîchir la douleur
Qui ne l'a pas quittée
Alors elle se souvient
Du temps ou il l’aimait
De ces moments câlins
Ou dans ses bras il la serrait
De ces moments de tendresses
Ou doucement il lui susurrait
Au milieu des caresses
Que jamais il ne la quitterait
Qu'en est-il de ces promesses
Toutes parties en fumée
Laissant place à la tristesse
D’une femme abandonnée.
Advertisements